Bonjour ou bonsoir.



MON PETIT PLACARD SECRET
. Depuis un bon moment j'avais envie de montrer mes petits dessins et montages imaginés depuis les plus profondes cases excitées et hallucinées de mon esprit. Fantasme avec ou sans "S", selon comme ça vient me titiller... La fessée et quelques de ses multiples satellites en sont les thèmes principaux.

J'espère que vous prendrez plaisir à parcourir ce blog tout en rappelant que celui-ci est STRICTEMENT INTERDIT AUX MINEURS !

Petits trucs



A droite j'ai placé une
TABLE DES
MATIÈRES, elle vous permet de choisir des thèmes à visiter selon vos préférences.


.

mercredi 11 juin 2014

L'ESCLAVE



L’esclave

Dans un harem Byzantin
Où pour trouver le paradis
Je m’étais déguisé en chien
Une esclave m’a dit :

Moi je voudrais des perles lourdes
Des perles noires et des émaux
Etre muette et presque sourde
Pour que tu me berces de mots.



Des mots qui ressemblent à la mer
Des mots où l’on voit à travers
Des mots d’amertume et d’amour
Des mots tendres et des mots lourds.

Moi je voudrais des chambres pleines
Où je m’étendrais toute nue
Cerclée de chiennes et de chaînes
Buvant des boissons inconnues.



Des boissons de vie et de mort
Des coupes pleines à ras bord
Où poser mes lèvres mouillées
Sur des sofas agenouillés.

Moi je voudrais un noir esclave
Aux dents blanches fortes et cruelles
Qui partagerait mes entraves
Et qui m’emmènerait au ciel.

Dans la moite langueur du soir
Moi toute blanche et lui tout noir
Il mordrait mon corps en rampant
Avec des lenteurs de serpent.



Moi je voudrais être une fille
Qu’on épuiserait de plaisir
Derrière des vitres et des grilles
Jusqu’à dormir, jusqu’à mourir.

Sous mes paupières violacées
Tu vois je n’ai qu’une pensée
Etre une femme pour de vrai
Une vraie femme s’il te plait.

Y. Glibert  -  S . Lama









10 commentaires:

  1. "Dans la moite langueur du soir
    Moi toute blanche et lui tout noir
    Il mordrait mon corps en rampant
    Avec des lenteurs de serpent."

    Je ne peut pas m’empêcher de penser au fouet que je connais....en même temps ton illustration Mike est magnifique et très excitante... hmmm bon revenons à la dure réalité de la chose ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu penses à quoi en parlant de la dure réalité de la chose ?

      Supprimer
  2. Belle chanson et quelles illustrations !! un mot envoutant.

    je suppose qu'Ellie ne connait pas la technique du serpentaire, pourtant fort bien adapté ici. ^^

    RépondreSupprimer
  3. Réponses
    1. faudra qu'elle nous donne des gages de bonnes volontés.

      Supprimer
  4. Réponses
    1. OUi c'est bon je vais le faire se profileuuuuuuuuuuuuu :p :D

      Supprimer
  5. Bien belle chanson que j'avais oubliée. On en parlait l'autre jour... Et de bien belles images, amigo !...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, une chanson qui m'emporte.... Parfois loin, très loin.

      Supprimer