Bonjour ou bonsoir.



MON PETIT PLACARD SECRET
. Depuis un bon moment j'avais envie de montrer mes petits dessins et montages imaginés depuis les plus profondes cases excitées et hallucinées de mon esprit. Fantasme avec ou sans "S", selon comme ça vient me titiller... La fessée et quelques de ses multiples satellites en sont les thèmes principaux.

J'espère que vous prendrez plaisir à parcourir ce blog tout en rappelant que celui-ci est STRICTEMENT INTERDIT AUX MINEURS !

Petits trucs



A droite j'ai placé une
TABLE DES
MATIÈRES, elle vous permet de choisir des thèmes à visiter selon vos préférences.


.

jeudi 28 août 2014

CADEAUX






Il me fut offert il y a peu par Dame Iris et Titi une figurine représentant Sylvestre et Titi, les deux héros connus de tous les cartoonomes en culottes courtes ou non. Quel rapport aurait cette double figurine avec moi ? Pour celles et ceux qui fréquentent le site de Mister Agramant et plus précisément celles et ceux qui ont imaginé le fameux quartier rouges et ses locataires ou visiteurs amis et complices, le lien est évident. Pour les autres, j’instruis que celui qui porte le pseudo de « Titi » est assimilé au facétieux volatile du dessin animé et pour celui qui porte le pseudo de « Mike » à celui de « Rominet » Ok, ce n’est pas évident pour ce qui est de Mike, mais bon, pourquoi pas… N’empêche, attention touchante et quelquefois ce n’est pas au sens figuratif, ce présent me fut offert et j’en suis toujours très content puisqu’il trône sur mon ordi et ne cesse d’épier tout ce que j’écris et dessine.



Dernièrement, invité à un barbecue organisé par des célébrités du quartier rouge, je passais d’abord à la gare de Lyon pour saluer l’ami Waldo et aussi prendre livraison d’Ellie pour l’emporter sur ma fougueuse machine vers le lieu de braise ou crépitais viandes et saucisses.

Il est de bon ton entre amis du quartier rouge présents de trinquer. Il faisait presque nuit et sous le grand parasol qui nous protégeait de l’humidité des quelques gouttes tombantes de gros nuages qui n’ont cessés de pourrir l’été, un cadeau fut déposé devant mon verre. Le papier satiné de l’emballage reflétait la douce lumière de l’ampoule ; ils me regardaient toutes et tous en m’invitant de sourires à ouvrir le paquet.
Je suis toujours embarrassé et ému quand on me fait des coups pareils, ben oui quoi, vous êtes là peinard à siroter votre apéro et raconter des bêtises quand on vous livre un colis qui normalement est un présent pour ceux qui sont sage ce qui est loin d’être mon cas.

Admettons que ce paquet soit un cadeau d’anniversaire, je l’aurais bien imaginé si c’était la date, mais ce ne pouvait l’être car ma prochaine année attendra encore quelques mois et perso, je ne suis pas pressé. D’accord, le temps était pluvieux, mais point de neige ou de givre et donc, ce n’était pas Noël, pas plus Pâques ni ma fête, alors pour quelle occasion m’offrait-on un cadeau ?

Je ne voyais qu’une seule raison, c’est qu’on m’aimait bien et je vous avouerais que c’est le meilleur motif qui existe à mes yeux parce que si je souffle les bougies de mon anniversaire, c’est uniquement pour me goinfrer le gâteau et picoler le champagne vu qu’une année de plus ne vaut pas à mes yeux plus qu’un verre d’eau pas fraîche.

Donc me voilà face à un truc emballé que je tâte du bout des doigts afin de tenter de deviner. C’est un parallélépipède rectangle, dur avec sur deux cotés de rondes aspérités et cela ne m’inspire rien de précis, il me faut donc déchirer le papier pour découvrir le présent.

Il y a des moments de la vie qui ressemble à du «  çanecepeupa » et pourtant, n’ayant pas ingurgité plus qu’un verre de rosé, et bien c’est « bensiçacepeu »

Quand je réalise le cadeau, je reste sans voix perdu dans une voie qui ne me mène nulle part si ce n’est que l’instant présent reste figé. Parce que faut que je vous dise ; des cadeaux comme ça vous n’en recevez pas beaucoup dans votre vie et je suis bien certain qu’il y en a un grand nombre qui n’en toucheront jamais.

 Sans doute parce qu’Ellie avait posé un mouchoir en papier devant moi que par défit je me suis retenu de lâcher une larme, mais croyez qu’elle était prête à dévaler une joue et peut-être les deux. De toute façon, j’étais cloué !
Il n’y a pas de « merci » assez grand, assez chanté, écrit, dessiné ou tout ce qu’on peut suggérer pour toutes les personnes qui ont pensé, participé et réalisé ce que j’avais devant les yeux.

Commençons par le début, un coffret en bois gravé d’un emblème représentant Fantasmaginaire sur un côté, de l’autre l’arrière du Bouchtrou et au dessus, de métal, le coquin trou de serrure de mon avatar signant quelques uns de mes commentaires sur les blogs.





 La face ouverte de ce coffret fait main par Délie montrait le dos des reliures des cinq tomes de Fantasmaginaire représentant, accolés dans l’ordre, le dessins de Mikael dans le volet 4.



Comprenez-vous mesdames et messieurs l’émotion ?

Regardez bien ses photographies, oui regardez les bien, c’est plus que beau, non pas les photos mais ce qu’elles exposent, c’est ce que jamais je n’aurais rêvé dans les plus envolés de mes songes. Les cinq volumes de Fantasmaginaire avec les illustrations imprimés et reliés.







Saluer le travail accompli est justice, mais bien au delà de ça, c’est tout ce que peut représenter l’ensemble de ce merveilleux cadeau ; encore aujourd’hui, je ne sais quoi dire… Sinon que je suis heureux plusieurs fois parce qu’une fois ce n’est pas assez. Alors à Délie, Mister Agramant, Dame Iris, Ellie, Titi et chou, j’espère que vous entendez ce que je n’arrive pas à formuler parce que je n’arrive pas à trouver les bons mots si ce n’est qu’un « merci » un peu trop modeste au regard de cet extraordinaire cadeau.


38 commentaires:

  1. Ohhhhhhh c'est trop mignon ( oui j'ai 5 ans et demi quand je lis des trucs pareil ).
    Quel cadeau ! Terrible !

    RépondreSupprimer
  2. C'est toi que l'on remercie, Miki.
    Merci de tes partages, merci de ta générosité, merci de nous faire voyager dans ton imaginaire et bien plus encore...

    Ouhhlala ! En relisant j'ai l'impression que ça fait ambiance "scène d'adieu" (lol), ça va pas du tout là ! Mais bon tant pis... J'ai pas mieux !

    Je te dis donc à très vite pour d'autres aventures ;)
    (On arrivera bien à te faire pleurer un jour ! (rire))


    PS: La te-hon pour ceux qui ont fabriqué ce truc ! Même pas été capable de prendre les bonnes dimensions pour mettre tous les bouquins dedans ! (•̪●)

    ╭○❀

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne t'inquiètes pas, dans ma tête tout est rentré à la bonne dimension. Tout a pris sa place en beauté.

      Supprimer
    2. Si si, pour une fois Rominet est allé pleurer dans sa chambre secrète et ce n'était pas les fesses rouges....

      Supprimer
  3. Bonjour Mike !


    Superbe et très délicate attention ! Doublement chanceux, le Rominet !! Miaoooù !
    A la Mi-août !!! Hou ! Hou ! Quel artiste ne rêverait pas d'une telle reconnaissance ! Bravo !
    Alors levons-tous notre verre et trinquons ! Trinquons à la réussite de notre invité et ami !!
    Hip Hip Hourra ! !! Bon WE. Peter Pan

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison Peter pan "Quel artiste ne rêverait pas d'une telle reconnaissance"
      C'est même bien plus que ça pour moi.

      Supprimer
    2. Mike,

      Vous n'avez jamais songé à vous lancé dans la BD à temps complet ?
      Si d'aventure un éditeur parcourait ou tombait sur ton site par le biais du moteur de recherche, il pourrait proposer une fructueuse collaboration. Il est vrai que le monde de la BD est assez fermé même s'il rayonne sur un large public. Mais, je m'égare surement... Quoique ... on ne sait jamais ! Peter Pan.

      Supprimer
    3. Lorsqu'il s'agit de fantasmes et de sexe, les éditeurs exigent qu'il y en ait à toutes les pages ou presque, bref que ce soit plus porno que vraiment littéraire avec une histoire construite. Donc de ce côté là ce n'est pas ma tasse de thé. Pour la BD, le porno est peut-être moins impératif à toutes les cases, mais pour faire de la BD il faut être très bon et je ne joue pas dans cette catégorie là. En ce qui concerne " la fructueuse collaboration" il ne faut pas rêver, il y a peu d'auteur et de dessinateur qui vivent correctement de leurs productions comme en général tout ce qui touche à l'art.
      Conclusion, je ne veux pas avoir à faire avec des margoulins qui ne savent pas faire grand chose d'autre que d'exploiter et spéculer sur le boulot des autres et si ce que je fais donne du plaisir à quelques personnes plus ou moins anonymes ou de connaissance, ça me convient très bien. La preuve, ce cadeau, aucun éditeur ne m'en aurait offert un si beau.

      Supprimer
    4. Bonjour Mike ,

      Je vous approuve tout à fait. "L'art ne nourrit pas son homme " dit-on.
      La BD classée X s'adresse à un public particulier rarement majoritaire. Et le cercle fermé des auteurs est comme une élite... Et question, finances, c'est un peu comme
      les personnels du spectacle, il faut cumuler pour "garder la tête hors de l'eau ".
      Au fond, restez comme vous êtes : on vous apprécie tout autant.
      Bon Dimanche. Peter Pan

      Supprimer
    5. Putain, je suis content de faire partie d'une élite, les gars ! ?

      Je ne vais pas m’appesantir mais on pourrait discuter de tout ça, parce que ce n'est pas aussi clair. Quand aux "margoulins", je sursaute. Je savais pas que je bossais avec des escrocs tous à mettre dans le même sac depuis 30 ans, dis donc !

      ... Par contre, comme je ne connais pas bien tout ça, si Mike pouvait en raconter la genèse.. D'où sortent ces titres, ces récits (Agramant ?), quand au plan technique, là aussi je suis intéressé, qui a fait ça, comment, à l'unité, à 50 ex ? please...

      Supprimer
    6. Cher Stan. Bien entendu tous les éditeurs ne sont pas des margoulins, heureusement pour certains auteurs. Cependant, ayant côtoyé un peu le milieu, pas uniquement dans le dessin, mais surtout dans d'autres matières touchant à la création, on ne peut pas dire que les éditeurs, proprios de galerie et publicitaires que j'ai rencontrés étaient en majorité des gens partageurs et même certains carrément des escrocs, mais peut-être n'ai-je pas eut de chance ; à voir...
      Pour ce qui est de Fantasmaginaire et de ces cinq volets, c'est une histoire assimilant le fantasme de la fessée et un chouia de BDSM que j'ai écris d'abord pour faire rire sur le regretté site d'O.J et ensuite, puisque c'était réclamé, le volume 2, puis 3, 4 et 5 en intégrant dans les personnages de cette fiction des personnes bien réelles sous leurs pseudos de l'époque avec leur autorisation.
      Et dernièrement, certaines connaissances qui avaient appréciées l'histoire ont décidé d'imprimer les cinq tomes, de les relier de les mettre en coffret et de me les offrir.
      Ces personnes et plus particulièrement une, à tout cousu les pages à la main et mis en forme les pages sur informatique avant des les sortir sur imprimante, bref un boulot de dingue.
      Agramant est le créateur et le webmaster de son site du même nom.

      Pour ce qui est de Fantasmaginaire, la saga complète se trouve sur le site d'Agramant, celui de Mirabelle (fesséesmag) et sur le mien dédié à cette saga dont le lien est tout en haut à gauche de cette page.

      J'espère l'ami avoir répondu à tes questions et excuse-moi d'avoir peut-être rapidement mis tous les éditeurs dans le même sac.

      Supprimer
    7. Tu n'as pas à t'excuser, tu as en partie raison, mais en partie seulement. Des gens peu regardants on en trouve dans toutes les professions et la mienne ne fait pas exception, c'est clair...

      Pour ce qui est du cadeau, chapeau. C'est assez énorme, comme taf et je ne sais pas si les gens s'en rendent bien compte. Tu pourrais insister sur cet aspect créatif et éditorial pour dire à quel point c'est énorme !

      Bravo à celle qui.

      C'est un vrai super cadeau !

      Supprimer
    8. En effet, passé le coup de l'émotion, j'ai commencé à réaliser le travail énorme que cela représentait. C'est sûr, je connais bien la jeune femme qui à œuvré en principal et je sais qu'elle n'a peur de rien, même pas faire une route ou refaire un appartement c'est dire. Mais quand même, je suis tombé du haut de ma branche où je m'étais installé confiant qu'il ne pouvait vraiment rien arriver pour m'en descendre. comme je l'ai dit, autant par le travail que par l'attention, c'est un des plus beau cadeaux qu'on m'ait offert. Chose surprenante également, c'est que je n'avais pas du tout imaginer que ma petite histoire représentait tant de pages, mais ça c'est juste le petit grain de café sur la crème de l'Irish coffee.

      Supprimer
  4. Le facétieux duo des inséparables Rominet et Titi non seulement pour te rappeler que tu nous dois une suite aux "chroniques du quartier rouge", mais surtout, trônant au-dessus de ton ordinateur, ces deux-là ont pour mission de veiller sur toi et te protéger, Mikounet !
    Quant aux volumes superbement reliés, ils rendent hommage à ton grand talent de narrateur et au talent d'une petite souris aux doigts de fée qui en eut, à la joie de tous, la très heureuse initiative...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On ne sait jamais ce qu'on peut réellement apporter aux autres quand on écrit les lignes d'une histoire et qu'on l'illustre. Certes on y pense, mais on ne peut vraiment discerner ce qui se passe dans la tête d'une lectrice ou d'un lecteur qui sur le plat lumineux de son écran lit le texte.
      Puis un jour on vous le montre par un cadeau et alors, l'instant surprenant devient magique. Le vivre est exaltant, mais sur l'instant tout est trop pour en apprécier toutes les saveurs. Ensuite on le revit mille fois afin de continuer à déguster lentement pour que ce passé reste à jamais présent.

      Supprimer
  5. Je trouve ça adorable et touchant ! Je reconnait là un exceptionnel cadeau, à la hauteur de votre qualité d'écriture mike, qui représente bien l'investissement et le cœur que vous mettez à l'ouvrage de Fantasmaginaire. Un cadeau artistique, pour une plume inégalable. Je vous souhaite de savourer et de profiter de ce joli présent.. :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Paille Lee, en effet ce cadeau reste et restera un grand présent.

      Supprimer
  6. Alors là mike en rester scotché je te comprend Un grand hommage à tes divers talents de dessinateur et d'écrivain. Chapeau aux personnes qui ont eu l'idée et l'ont fait ou réalisé elles même C'est forme de reconnaissance est surement la plus belle et la plus forte Heureux pour toi mike et continue de nous régaler de tes trouvailles

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais essayer Maître Ours d'encore vous surprendre, surtout en faisant le chenapan, hahahaha !

      Supprimer
  7. Quel cadeau !!! ils sont trop choux dans ce quartier rouge. Et moi qui croyait qu'il n'y avait qu'un réseau de mafieux fesseurs et fessés insoumis. :D En tout cas c'est un très beau geste de tous et vraiment je comprends ta belle émotion. C'est tout simplement un sublissime cadeau.
    Mais comme dit l'Oréal : "tu le vaux bien !!' :* et bravo à ceux qui ont fait ce cadeau.

    RépondreSupprimer
  8. C'est adorable!
    J'émerge d'un coin bien paumé où j'ai passé tout un mois et je découvre ça... Je suis très touché pour toi!

    Simon

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Simon et d'autant plus que tu est aussi un lecteur de Fantasmaginaire.

      Supprimer
  9. Et en plus c'est une édition originale et unique ! Mike y a plus qu'a dédicacer ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une bonne idée, mais faudrait qu'il y est plusieurs éditions pour que je dédicace aux fans.

      Supprimer
  10. C'est d'ores et déjà une pièce de collection!
    Tu peux la conserver dans ton petit musée personnel, cela fait toujours plaisir d'émouvoir un être cher avec un joli cadeau. Et encore félicitations à Délie qui a été le moteur de cette entreprise. ;-)

    RépondreSupprimer
  11. En y repensant, je vais organiser une fête pour mon prochain anniversaire, tiens...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était pas son anniversaire, sinon il se serai méfié ! Le deal c'est de surprendre et d'émouvoir le grand qui fait toujours son crâneur ! :D !!!

      Supprimer
    2. Outrage au Chenapan number one. ça va chercher, heu.... Tiens je te prends aux billes !

      Supprimer
  12. Ah si je puis me permettre, tu devrais mettre dans une des colonnes un clip "derniers commentaires", qu'on sache en arrivant chez toi ce qui s'est passé de neuf... Tu as un lien sur mon blog pour le faire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Argh. En fait il y est, mais je l'avais pas vu !

      Supprimer
    2. C'est mal placé, Mike... Pour voir s'il y a de la vie sur un blog, les commentaires et les dates sont essentiels, c'est pour ça qu'on doit les voir en premier, et d'ailleurs pas que 5, mais le plus possible, pour qu'on se rende compte de qui passe, quand pourquoi et surtout d'un coup d’œil sans aller voir chaque post, si on a eu des réponses..

      Après bien entendu, chacun fait comme il préfère. Pour ma part, les liens vers d'autres blogs sont moins importants que les gens qui nous lisent et dialoguent...

      Supprimer
    3. Oui, j'ai bien mis le chiffre 10 en remplacement de celui d'origine, mais ça n'a jamais voulu mettre 10 derniers commentaires.

      Supprimer
  13. Ah mince... Ceci dit je ne sais pas si on utilise le même système, moi il marche très bien et je peux choisir le nombre de comm. Pas plus de 25. . Peut être virer le truc et le remettre à nouveau, des fois ça marche ?

    RépondreSupprimer
  14. Superbe cadeau ! Bien plus que superbe à vrai dire, mais je manque de superlatifs. Bravo.

    RépondreSupprimer