Bonjour ou bonsoir.



MON PETIT PLACARD SECRET
. Depuis un bon moment j'avais envie de montrer mes petits dessins et montages imaginés depuis les plus profondes cases excitées et hallucinées de mon esprit. Fantasme avec ou sans "S", selon comme ça vient me titiller... La fessée et quelques de ses multiples satellites en sont les thèmes principaux.

J'espère que vous prendrez plaisir à parcourir ce blog tout en rappelant que celui-ci est STRICTEMENT INTERDIT AUX MINEURS !

Petits trucs



A droite j'ai placé une
TABLE DES
MATIÈRES, elle vous permet de choisir des thèmes à visiter selon vos préférences.


.

lundi 6 octobre 2014

LE COIN ou le PIQUET




Généralement dans une pièce il y a quatre coins sauf si l’architecte est un original où fut complètement bourré quand il imaginait le logement.
Pour ce qui nous concerne, un seul est bien suffisant, encore faut-il qu’il soit dégagé de tout mobilier ou autres objets pour être utile ; donc un coin vide est préférable. Ceci dit, lorsqu’on ne dispose pas de coin inoccupé de tout encombrant ne permettant pas son libre accès, on peut également utiliser un mur, bien que le plat ait moins de charme qu’un angle droit.
Donc il faut bien choisir son coin et ne pas sauter sur la première occasion venue.
Quelques exemples à éviter.



La mise au coin est un classique du monde de la fessée. Son caractère infantilisant ou vexant en fait une sanction générant de multiples émotions selon les personnes condamnées. C’est une position de pénitence qui la plupart du temps est maintenue culotte baissée, nez au raz du mur ou d’un angle de celui-ci.




Cependant on peut exiger que cette pénitence s’accomplisse à genoux et même en exposition devant les témoins ce qui transforme le « coin » en « piquet ».




Le piquet après une brûlante fessée, se nomme « le piquet d’incendie ».

 Si on met plusieurs personnes en tas au piquet, cela devient une motte d’où le nom de la station de métro.




Quelques subtilités peuvent être ajoutées comme tenir sur le mur un bristol ou une gomme avec le bout du nez menaçant si l’objet tombe, qu’une autre fessée sera administrée. Evitez les balles de ping-pong à moins que la ou le puni soit friand de suppléments.

La mise au coin est souvent imposée après avoir reçu la fessée, mais elle peut aussi l’être en préliminaire en attendant la fessée. Dans le premier cas, si avilissante soit-elle, elle s’avère souvent comme un temps où l’épiderme maltraité refroidit. Certaines ou certains appellent ce temps de pause RTT (Refroidissement Technique Temporaire) pris généralement après un CP (qui n’est pas l’abréviation de Congés Payés, mais celle de Châtiment Corporel). Dans le deuxième cas elle est fiévreuse, angoissante et souvent génératrice d’excitation.




En conclusion, du moins c’est ce que je pense, la mise au coin est une sanction d’autorité qui donne un plus à une bonne séance fessée.





PS : Malicieuse Cigogne a fermé son blog pour s’envoler et peut-être découvrir d’autres horizons. Je te bise MC, que les vents te soient favorables et à un de ces jours.

25 commentaires:

  1. ah que voilà une belle description du coin.Oui on peut y envoyer les punis Avant ça fais travailé les méninges et prépare les divers complices à en prendre une carabinée. On peut les y mettre plusieurs fois en RTT comme tu l'explique si la punition doit durer façon de reposer les fesses et en fin de fessée pour les refroidir avant de la détendre avec une crème à base d'arnica!!!!!!!! Et le piquet devant des personnes qui adorent donner la fessée ce doit être génial pour le fessé

    RépondreSupprimer
  2. Ce qui est bien avec le coin c'est que quand on s'ennuie on peut lire des BD... faut bien s'occuper surtout si le CP était un peu mollasson :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai comme un doute sur le lieu du coin en question avec les BD. Pour le CP un peu mollasson, ça ne me regarde pas.... Hum... Mais quand même...

      Supprimer
  3. tu en connais des CP mollassons toi miss !!!!!!!!!!!!!! et les bd sont dans la salle de lecture chez moi donc pas question que le ou la punie se déconcentre.De plus Ellie le coin est là pour vous faire méditer sur vos bêtises et si vous vous ennuyez le maintien d'un briquet d'un bristol avec le nez aura de quoi vous occuper !!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me disais bien que ce lieu ne m'étais pas inconnu....

      Supprimer
  4. M'Enfin... On doit pouvoir en faire des conneries avec un bristol et un briquet hein Mike ? :) J'ai déjà du faire ça avec une pièce c'était horrible !

    RépondreSupprimer
  5. Oh mike toi tu n'oserais jamais faire des conneries je crois. Quand à Ellie la pièce soit lourde 2€ par exemple ou petite 1cent !!!!!!!!!!! Là ça pousse la concentration au maxi surtout si chaque chute est sanctionnée

    RépondreSupprimer
  6. Mais évidement que chaque chute est sanctionnée !

    RépondreSupprimer
  7. Nous pratiquons parfois une petite "méditation cul nu" avant ou après la fessée, mais rarement dans un coin proprement dit en raison de l'aménagement de notre branche.

    Parfois le ou la punie doit aller méditer le cul dans l'eau sur le bidet. ;-)

    RépondreSupprimer
  8. Quant au "petit coin"... un "traitement" que nous administrons parfois pour cause de nervosité et pénibilité est le lavement. ;-)

    RépondreSupprimer
  9. J'ai dû expérimenter la feuille à maintenir au coin une ou deux fois... Une variante moins vicieuse, c'est un bouquin (ou autre chose, le plus sympa serait un sachet de billes) à garder sur la tête. En plus c'est bon pour la colonne vertébrale. Le souci, c'est qu'au coin le puni s'ennuie peut-être... mais il y a des punisseuses impatientes!

    D'ailleurs, je vois que tu connais aussi le souci de trouver un coin encore utilisable, c'est à dire pas encombré...

    Simon

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ha oui, il y a des variantes plus ou moins amusantes et originales... Pour un coin vide faut habiter un non meublé, je ne vois que ça.

      Supprimer
    2. Ah oui, le livre sur la tête... Je crois me souvenir que Constance aime ça...

      Supprimer
  10. Joli sujet que le "coin", le piquet, la pénitence... Tu réussis à renouveler un peu le propos grâce à ton humour, tout en étant suffisamment évocateur pour celles et ceux qui vivent ces instants souvent assez forts, qu'ils subissent ou qu'ils imposent...

    J'aime beaucoup le dessin du piquet à genoux, à poil, face aux dames... Moment intense s'il en est. C'est sans doute encore plus humiliant que de montrer son... Dos.

    Pour ce qui est d'agrémenter la pénitence nez au mur, je rappelle à ma fillotte qu'il s'agissait d'une pièce de deux Euros. Qu'elle a laissé tomber au moins trois fois, avec à chaque fois un supplément cuisant. J'ai fini par abréger, sinon, je ne sais pas dans quel état aurait fini son derrière !...
    Tant que j'y suis, je lui signale également qu'elle aggrave son cas depuis quelques temps, que son futur CP n'aura rien de molasson, et qu'elle n'aura pas l'occasion de lire des BD. A bonne entendeuse...




    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà un homme qui sait se faire entendre des petites garces. Ouais je dis ça parce que cette même rigolait bien quand ce fut moi le nez collé au mur avec une balle de golf à maintenir. J'en ai pris des coup de martinet ce jour là. alors, à la moqueuse, rieuse, effrontée, provocatrice et j'en passe parce que le dico n'est pas suffisant, j'approuve qu'un homme tel que Waldo l'éduque sans complaisance et ne se laisse pas intimider par son sourire ébouriffé.
      La BD, c'est seulement pour les femmes sages ! Pour le reste c'est CP puis RTT puis CP et re RTT. Traitement à prolonger sans avis médical.

      Supprimer
  11. Sur que cette morpionne se bidonnais quand toi tu galètrais mais bon j'étais occupé sinon sur qu'elle en aurait ramassée une bonne rouge

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La prochaine fois Maître Ours, la prochaine fois.... héhéhéhéhé !

      Supprimer
  12. .... Tu postes pas un nouveau sujet cette semaine Mike ?

    RépondreSupprimer
  13. J'aimerais bien que ça passe vite fait aux oubliettes tout le blabla menaçant de par la au dessus... Un sujet sur les cachots peut être ? 0:)

    RépondreSupprimer
  14. Sinon, je me permets de préciser que le coin est aussi une punition en soi... Pas toujours besoin d'une fessée :-P

    RépondreSupprimer