Bonjour ou bonsoir.



MON PETIT PLACARD SECRET
. Depuis un bon moment j'avais envie de montrer mes petits dessins et montages imaginés depuis les plus profondes cases excitées et hallucinées de mon esprit. Fantasme avec ou sans "S", selon comme ça vient me titiller... La fessée et quelques de ses multiples satellites en sont les thèmes principaux.

J'espère que vous prendrez plaisir à parcourir ce blog tout en rappelant que celui-ci est STRICTEMENT INTERDIT AUX MINEURS !

Petits trucs



A droite j'ai placé une
TABLE DES
MATIÈRES, elle vous permet de choisir des thèmes à visiter selon vos préférences.


.

mardi 5 novembre 2013

PUNITION 1

Adultes complices et consentants à jouer leur fantasme, ainsi en est-il à couvert de nombre de murs.

Nous étions donc chez un ami dégustant boissons et petits gâteaux. la belle avait le regard pétillant qui augurait déjà la provocation. Innocence d’apparence, diablotine dissimulée, avait-elle prémédité son acte où soudain fut-elle prise d'une maladresse ? Qu'importe le masque à deux faces puisqu'il tombe au même instant que de ses mains la boîte de gâteaux lui échappe.

Sur le parquet, les délices éparpillés, les milles excuses accompagnées d'un sourire entendu. Les sourcils du maître de maison outré qui froncent cachant en partie deux pupilles noires de colère.

La belle implorait le pardon, suppliques truffées de fausse notes.... Qui pouvait croire à une gaucherie ?

La défense perd pied, même la belle n'a d'argument solide pour se disculper. Ultime effort de ramasser ce qui peut encore l'être avant que l'aspirateur dévore sans plaisir le reste.


Nul doute que la bêtise attendait une conclusion et celle là ne pouvait par faiblesse être l'indulgence.


Le maître de maison à saisit la belle, elle n'a qu'à peine protesté, que mollement résisté....













14 commentaires:

  1. Punition 1, ça veut qu'il y en a une deuxième ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça veut simplement dire que c'est une série numérotée "1"
      Pour la suite, qui vivra verra.

      Supprimer
  2. Han ! les mignonnes petites fesses toutes rouges !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu n'es pas daltonienne, c'est déjà ça !

      Supprimer
    2. En fait, je les vois vertes, mais j'imagine qu'elles sont rouges...

      Supprimer
  3. c'est technique une si grande règle dans cette position originale !
    jolie série 1 floue et mouvementée,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Brigit. Je tenterai de faire aussi bien pour la série 2

      Supprimer
  4. J'aime beaucoup. D'abord la tenue de la punie, ça me rappelle mon adolescence et la belle période du grunge. Ensuite, j'admire l'habileté à la maîtrise et à la manipulation de cette règle. Les flous sont au poil. (je sais que ça fait clicher de faire ça, mais qu'importe. J'aime cette série).

    Constance

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Constance et Simon.

      Pour avoir des flous, il faut travailler sans flash, mais pour une photo convenable, il y en à 15 au panier.

      Supprimer
  5. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  6. Je ne vois pas une règle, mais un tasseau plus épais et non gradué... A moins que ce ne soit dû au flou de bougé ?... Et juste avant, C'est une ceinture de cuir, non ?...
    J'apprécie beaucoup cette fessée mouvementée, cherchée donc méritée ô combien !...

    Et la logique, l'inévitable, mise au coin, cul nu et rouge !... Situation gênante toujours accentuée pour la punie dans un trio, comme décrit ici.
    Joli moment évocateur !...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si, si, c'est bien une règle gradué qui m'a été offert il y a un bon moment par un fesseur. Juste avant, c'est bien une ceinture de cuir.

      Oui j'aime bien travailler sans flash justement pour avoir les flous dus au mouvements des protagonistes, je trouve que cela rend les photos plus vivantes. On gâche beaucoup, mais qu'importe, c'est juste de la mémoire.

      Supprimer