Bonjour ou bonsoir.



MON PETIT PLACARD SECRET
. Depuis un bon moment j'avais envie de montrer mes petits dessins et montages imaginés depuis les plus profondes cases excitées et hallucinées de mon esprit. Fantasme avec ou sans "S", selon comme ça vient me titiller... La fessée et quelques de ses multiples satellites en sont les thèmes principaux.

J'espère que vous prendrez plaisir à parcourir ce blog tout en rappelant que celui-ci est STRICTEMENT INTERDIT AUX MINEURS !

Petits trucs



A droite j'ai placé une
TABLE DES
MATIÈRES, elle vous permet de choisir des thèmes à visiter selon vos préférences.


.

mercredi 3 avril 2013

FANTASMAGORIES, le jeu et le château.


FANTASMAGORIES, un jeu de rôle imaginé par Mirabelle (Fesséespyrénéenes et Fesséesmag) Une belle idée qu’ouvrir le site Fantasmagories et permettre aux inscrits de choisir leur camps. Soit faire partie de l'encadrement, soit être élève pensionnaire. Le but était que les élèves soient indisciplinés et inventent mille conneries et que l'encadrement, profs et pions, élaborent de vrais cours, surveillent, corrigent et administrent les sanctions. Durant une dizaine de mois, nous avons beaucoup rigolé, mais le jeu demandait une présence régulière et petit à petit il fut déserté car les inscrits avaient aussi leurs occupations familiales et professionnelles et ne pouvaient être présent presque quotidiennement sur Fantasmagories.

Le site est toujours ouvert mais il ne se passe plus rien. Je ne sais si un jour de nouvelles et nouveaux relanceront un scénario, mais en tout cas, des épisodes passés, il me reste un excellent souvenir.





Quand Mirabelle à imaginé Fantasmagories, elle m'a demandé de dessiner les décors aussi bien extérieurs qu’intérieurs. Il fallait que les joueuses et joueurs puissent se déplacer dans l'institution et être convoqués en des endroits précis. Mirabelle avait eut l'idée d'un château pour abriter l'institution Lafleurodents et elle m'avait envoyé quelques photographies d'un château existant en me demandant de m'en inspirer. Pas facile et à force de balancer du papier à la poubelle j'ai opté pour passer la photographie au calque. Voici donc l'entrée


Bien entendu, je n'ai pas reproduit de façon exacte le château modèle et le vrai n'a pas de couverture au dessus de la terrasse supérieure ni une tour avec un toit pyramidal. 



Le hall d'entrée avec gravé dans le marbre les élève célèbres passés par Lafleurodents (pas très bien réussi d'ailleurs ce hall)

Pour les intérieurs, c'est pareil, je me suis juste inspiré.


Le grand salon


Le vestibule


Le bureau du directeur.


La bibliothèque.


La salle des professeurs. C'est en cet endroit qu'ils élaboraient les cours et décidaient des punitions. Ce lieu était inaccessible aux élèves.


Le coin des élèves. C'est là qu'ils se réunissaient pour comploter et imaginer leurs bêtises, le coffre était la cache de tout ce qu'ils chapardaient mais aussi leur réserve de cigarettes, d'alcools, de lance-pierres etc.
Ce coin n'était pas accessible à l’encadrement.


La salle de cinéma (merci le logiciel.)


Les cachots


La salle de punitions.


Le blason de Lafleurodents


je n'ai présenté que quelques décors car pour les illustrations des différentes scènes importantes, le château était dessiné sur toutes ses faces plus quelques détails comme la terrasse inférieure. Il y avait également la cabane du jardinier, le parc, le terrain de sport, les dortoirs femme et hommes, les chambres individuelles, la salle de classe, le petit salon, l'intérieur des cachots, les sanitaires, la salle de musique, etc.

20 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  2. Olala, mikounet, c'est ma-gni-fi-que !
    Je découvre seulement maintenant tous ces jolis décors ! Whaaaaaaa, ça fait rêver :) :*

    RépondreSupprimer
  3. Mikounet, j'ai adoré participer à cette aventure!
    Et tes dessin sont toujours aussi beaux!

    RépondreSupprimer
  4. Ce site c'était vraiment un truc extrêmement original, un vrai jeu de rôle.

    J'ai eu la chance d'y jouer au démarrage et tous les jours il y avait une pièce, un lieu de rajouter et de dessiné. C'était extrêmement excitant. Quand nous étions punis nous devions soit raconter notre punition comme un devoir ou alors la vivre en directe en répondant sans très bien savoir ou ça allait nous mener .... Pouf pouf pouf, rougissements derrière l'écran assurés.
    Je me souviens d'avoir été convoquée dans le bureau de Baccardi, le directeur.... Chaud derrière !

    Merci encore à Mirabelle et Mike

    RépondreSupprimer
  5. Pas très garnie, la bibliothèque. Ni livres ni la moindre étagère pour les mettre.
    A moins qu'il ne s'agisse que de l'accueil, là où on trouve le fichier.
    Merci, et bonne continuation.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les distributeur de livres sont au milieu de la pièce, en cliquant sur le dessin on les voit mieux.

      Supprimer
  6. A wall of spanking implements. Fit for a king to use, upon his beloved queen.

    RépondreSupprimer
  7. Et si Fantasmagorie existait sous la forme d'un roman ?

    Qui en 1960 n'a pas désiré, fille ou garçon, posséder des parents un peu sévères, fermes mais aimants ; rêvé de fréquenter un collège privé élégant et sévère quoique mixte, où de fréquents (mais légers) châtiments corporels sont administrés aux élèves – garçons ou filles – quand ils se montrent rebelles, paresseux ou dissipés ?

    « 1960 – Jeune garçon heureux dans l’élégant collège »
    (roman gratuit en texte intégral – formats Pdf, epub, kindle mobi, etc)

    Un ancien orphelin devenu riche oisif, fasciné par les châtiments corporels légers (familiaux ou scolaires) et habité d’un intense désir de parents fermes et aimants, s’invente - sous le prisme de ses obsessions- les faux souvenirs d'une enfance heureuse de collégien.

    Un jeune garçon, un élégant et sévère collège privé, des fessées de discipline…
    http://www.edition999.info/1960-JEUNE-GARCON-HEUREUX-DANS-L.html#forum1303
    http://rhedwaal.blog4ever.com/
    http://www.edition999.info/_Williams-K_.html
    http://www.pearltrees.com/williamsk
    Si liens non « cliquables » : entrer les liens dans la barre du navigateur ou entrer les mots : Rhedwaal blog4ever dans Google)
    Pages de redirection :
    http://rhedwaal2.blog4ever.com/
    http://rhedwaal3.blog4ever.com/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour rappelle, les commentaires anonyme finissent à la poubelle.

      Supprimer
    2. T'inquiète, ce spam-là, je l'ai reçu plusieurs fois...
      Evidemment, il offre un livre, alors on hésite, mais bon...

      Supprimer
  8. Que voilà une bien belle suggestion.
    Avec une trame toute tracée..
    Il faut juste le temps et beaucoup d'imagination..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Mike !


      J'adhère ( comme le scotch. Le ruban adhésif. Pas la boisson. Ha ! Ha ! Ha !Ha !!! Je ris) aux propos de Miss et de Ellie C. Dans tous tes dessins, il ya cette sorte d'intimité. Perso, j'ai l'impression de me balader en touristes dans le château de Moulinsart sous la houlette de Hergé en maitre des lieux.Décor simple mais précis, couleur flashy. Bravo. Architectural (ce fut ma période étant ado) . Les meilleurs choses sont souvent les plus simples car très accessibles. Donc toujours appréciées. Oui, oui, je suis un incorrigible flatteur, je sais. Et désolé pour mes références ciné mais j'adore le 7è. art... jusqu"aux années 1990 . Bonn'journée. Peter Pan

      Supprimer
    2. Nous avions beaucoup rigolé, c'était du virtuel, mais on s'amusait comme des fous.

      Supprimer
    3. Bonjour Mike !

      Je t'approuve deux fois. Tu as bien raison de rire. "Le rire, c'est le pain du pauvre et il est rare ! " (cf. Michel Leeb in "le Fou du Roi"/ 1987)
      J'ai bien apprécié ta série postée "FM conjugal". En effet, la perspective de la fessée après le "devoir conjugal" peut booster le désir chez un homme... ou le stresser. Au choix. Et les femmes en jouent à leur guise. Du style : "devoir conjugal foutu ? Pan pan cucul !! Ha Ha Ha Ha Ha !!! Quelle rigolade ! Peter Pan

      Supprimer
  9. C'est marrant, parce que ça ressemble très, très fort à l'expérience que nous avions eu sur le groupe Yahoo "PS-classe". Des profs et des élèves, les profs avaient leur salle des profs (un autre groupe, réservé), les élèves avaient leur préau (réservé aussi, pas de prof dedans) et on avait régulièrement des devoirs à rendre, plus des échanges de messages qui menaient bien souvent à des bêtises et punitions, quelques rencontres en tchat aussi qui ne finissaient pas toujours bien...
    Ca a très bien fonctionné pendant un an , moins bien la 2e année, ça a fini par exploser : les profs manquaient, les joueurs ne concevaient pas les rôles avec le même sérieux, ce qui menait à des frictions... Dommage que pour un jeu, on en vienne à s'engueuler pour de vrai...

    Mais bon, c'était en 2006 et j'ai encore des contacts avec les meilleurs amis virtuels de cette époque, même si ça s'estompe tous les jours un peu plus, hélas.
    (J'ai un problème : à moins d'une raison majeure, quand je suis ami avec quelqu'un c'est pour toujours, même si le silence s'installe et si la personne disparait dans la nature... Et avec les années, je me rends compte que ça arrive presque systématiquement... :-( )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le jeu Fantasmagories imaginé par Mirabelle à très bien fonctionné la première année et ensuite petit à petit il y a eut désertion alors le jeu s'est éteint de lui même, mais il n'y a pas eut d'engueulade.
      Pour l'amitié je suis comme toi, même si je n'ai pas de nouvelle ou que je n'en donne pas, je garde les souvenirs et les adresses des personnes.

      Supprimer
    2. Je regrette juste de ne pas en avoir eu vent au bon moment, je suis sûr que ça m'aurait beaucoup plus... (J'ai vu que James en faisait partie brièvement, il aurait pu me faire signe, le chien... Ça se paiera !)

      ;-)

      Supprimer
    3. Il a déjà passé un moment au coin ce matin... Madame Constance a pris le relais... Et je le reprends en mains cet après-midi... Je me souviendrai d'en rajouter ;-)

      (Déjà d'en parler ici sans qu'il en sache rien, ça va ajouter à son humiliation quand il l'apprendra...)

      Supprimer